Search Cart Account Locator Ruler Small Arrow Left Small Arrow Top Small Arrow Right Small Arrow Bottom Arrow Left Arrow Top Arrow Right Arrow Bottom Check Check Add Multiply Shipping Payment 3x Refresh Refresh download Filter Lock Cloth Pinterest Twitter Youtube Facebook Facebook Alt Instagram Cross Plus Mail

Portrait d'homme #7 - Larry, un américain à Paris

Avec son allure haute en couleurs et son sourire magique, Larry est une figure des plus grandes scènes mondiales, mais avant tout un homme solaire et généreux. Notre ami commun et photographe Sebastian Mittermeier nous a réunis lors du shooting de la campagne d’automne pour Father & Sons. Rencontre avec cet américain à Paris, avec son français parfait aux accents chantants et la sonorité inoubliable de son rire !

Larry, on se connait, mais au fait, qui est Larry Vickers ?

 Tu as le temps ? (rires ! le rire de Larry est incroyable !).

OK, je suis né en 1947 à Staunton, dans l’état de Virginie à l’Est des Etats-Unis d’Amérique.

C’était une époque où la ségrégation séparait encore les personnes de couleurs différentes ; ce n’était pas si facile de se faire une place pour un petit garçon noir timide, surtout dans une petite ville de province. Alors j’ai voyagé très jeune vers les grandes villes et j’y ai fait la rencontre d’une grande dame du music-hall qui allait changer le cours de ma vie, Madame Line Renaud. Immense vedette dès les années 60, elle était la première française à la télévision américaine et l’une des plus grandes meneuses de revue du music-hall. J’étais athlétique et j’adorais la musique, mais je ne savais pas que j’étais danseur (rires). Elle a repéré mon énergie et m’a donné ma chance lors de ma première audition.

La danse est alors devenue une évidence ; je regardais les chorégraphies que je reproduisais spontanément, c’était instinctif, mon physique et mon mental me permettaient de réaliser ces ballets magiques avec une passion qui ne m’a plus jamais quitté.

À 20 ans, j’ai fait ma première scène à Broadway NYC dans la comédie musicale « Maggie Flynn ». Un an plus tard, j’étais à l’affiche de l’Olympia à Paris et l’année suivante, j’avais l’honneur de danser aux côtés de Zizi Jeanmaire dans son célébrissime « mon truc en plume », et dès le début des 70’s j’accompagnais sur scène la plus américaine des stars françaises Sylvie Vartan … je vivais un rêve éveillé.

Ma vie était rythmée entre l’Amérique et l’Europe où j’ai développé mon travail de chorégraphe auprès de mes plus fidèles artistes, pour Line Renaud, Shirley MacLaine et ensuite la merveilleuse Dalida.

Si je créais les chorégraphies, j’ai toujours continué à danser sur scène et pour la télévision. J’ai commencé à travailler pour le cinéma en 1975, avec Barbra Streisand dans « Funny Lady », puis dans « The Wiz » avec Diana Ross et Michael Jackson, et le film culte « les uns et les autres » pour lequel j’ai chorégraphié le ballet de Nicole Croisille en 1981.

Tu nous as fait l’amitié de nous rejoindre sur la campagne réalisée à Pigalle pour Father & Sons, un quartier que je sais cher à ton cœur, avec l’iconique Moulin Rouge

(Rires – encore !)

Ah Ouiiii !! Mou-lin Rou-ge (avec cet adorable accent américain) ! Quelle aventure … oui c’est vrai, j’ai créé la revue « femmes, femmes, femmes… » à l’affiche du Moulin Rouge pendant plus de dix ans. C’était la première fois que le poste de chorégraphe était confié à un Afro-américain. Pigalle est un quartier bouillonnant de culture, c’est un lieu mythique dans le monde entier et je ne me lasse pas de m’y balader, alors quand tu m’as dit que tu faisais ce shooting à Pigalle avec Sebastian… c’était un plaisir de vous rejoindre.

Pendant le tournage, tu as spontanément dirigé les mannequins en musique pendant que Sebastian filmait rue Duperré, puis tu nous as tous charmés pendant la série photos au théâtre. D’où te viennent autant de bienveillance et de joie communicative ?

(Rires – encore oui !)

La vie est courte, alors je vole ! (rires – bien sûr, encore !). J’aime les gens, je suis fidèle et j’aime rencontrer de nouvelles personnes, échanger et donner de l’énergie. C’est ce que j’ai fait toute ma vie, à travers la danse, le spectacle, pour donner de la joie, mettre de la magie dans la vie. Ces photos étaient joyeuses c’est vrai, parce qu’on se sentait bien tous ensemble ; les images avec Cédric devant le magasin de musique sont vraies parce que j’avais l’impression de blaguer avec mon fils, on avait le fou rire avec Paul devant le cinéma parce qu’on se racontait nos histoires et on a passé un vrai bon moment, avec Sebastian derrière l’objectif en plus, c’était « the cherry on the cake » ! (et … rires encore !!)

La sélection Father & Sons de Larry

Smoking Slim en laine et soie bordeaux
249,00 € Prix normal 369,00 €
-30%
Costume 2 pièces Slim en laine bleue Prince de Galles
249,00 € Prix normal 349,00 €
-25%
Chino slack skinny en coton stretch marron à motif fantaisie
59,90 € Prix normal 89,90 €
-30%

Larry, ton style est remarquable, audacieux et unique, tu ne cesses de nous surprendre avec élégance et beaucoup de joie de vivre dans tes looks. Nous sommes allés ensemble à la boutique Father & Sons du Bld St-Germain à Paris pour te présenter la marque et choisir tes tenues, inévitablement attirés par la couleur ! Qu’as-tu aimé dans cette marque ?

D’abord l’équipe ! On se connaissait déjà mais les gens de la boutique étaient adorables et m’ont laissé composer mes looks en toute liberté. Je me souviens avoir flashé directement sur ce costume bleu électrique qui me rappelle la scène ; il était tellement confortable que j’ai adoré danser pour vous au Studio 28 pendant les photos en chantonnant « Fly me to the Moon de Franck Sinatra » (rires !). Tu m’as même trouvé une belle cravate jaune vif comme le soleil ! Les costumes sont vraiment bien coupés, j’adore vraiment car on ne sent pas étriqué, on peut bouger, on se sent bien.

 

On n’a pas le son quand on lit un article, mais si vous pouviez au moins une fois dans votre vie entendre le petit cri mythique de Larry, vous aurez gagné de l’énergie pour la vie !

 

Merci Larry.

 

À suivre sur Instagram: @vickers_larry

 

– Interview F. Soavi pour Father & Sons

Partager sur
Retours sous 14 jours
pour vos achats réalisés sur le site
Livraison offerte en France
sans minimum d'achat
Service retouches
en magasins
Paiement sécurisé
Mastercard, Visa, AMEX, Paypal
Paiement en 3x
Sans frais